Grâce

 

L’homme créé à l’image de Dieu et sa ressemblance a perdu cet ‘état de « vivre avec Dieu » par le péché originel, commis par les premiers parents : Adam et Eve. Dieu a chassé l’homme de Paradis, mais Il a promis le sauver. Par l’amour infini pour nous Dieu nous sauve par son Fils Jésus Christ, mort sur la croix et ressuscité.

Alors Dieu nous donne Sa grâce, accordé par amour, un don gratuit, c’est-à-dire qu’il nous donne sa vie, jaillissante pour la vie éternelle. (Jn 14,23 ; Jn 15,5 ; Jn 4, 5-14). Cette grâce est proposée sans aucun mérite de notre part.

Être dans l’intimité, l’amitié avec Dieu, c’est vivre sa vie, c’est être en « l’état de grâce ». Cet état de grâce nous recevons, pour la première fois, par le baptême qui enlève le péché originel et en suite, par le sacrement de pénitence après avoir commis le péché grave. Cette grâce sanctifiante sera au cœur de notre vie avec Dieu, qui nous aidera à nous transformer, à remodeler notre vie, en nous communiquant sa vie de sainteté.

 

Sacrements de l’Eglise

 

Dans la vie nous naissons, nous grandissons, puis nous devenons adultes et majeurs. Pour la vie de foi, c’est la même chose Jésus nous accompagne par les sacrements, car ils jalonnent notre vie terrestre de notre naissance à notre décès.

Les sacrements sont un don de Dieu. Ce sont des « signes du Christ » et de son amour pour les hommes. Ce sont des gestes visibles, institués par Jésus et accompagnés de paroles, qui permettent aux hommes de prendre conscience de la présence de Dieu au milieu d’eux et de recevoir les grâces spécifiques à chaque sacrement.

La source de tous les sacrements est Jésus-Christ, lui-même. Les sacrements font partie de la vie de l’Eglise depuis le temps des Apôtres. A travers de prêtres c’est Jésus qui nous donne les sacrements : c’est Jésus qui baptise, consacre le pain ou pardonne les péchés….

Chaque sacrement est administré dans l’église et il est « signe de l’Eglise », mais il suppose la foi de la personne – « celui qui croira et sera baptisé sera sauvé »

Chaque sacrement comporte 3 dimensions : un signe, ce que l´on voit ; une parole, ce que l´on entend et une grâce, un don spirituel, qui expriment. Il y’en a sept : Le baptême, la confirmation, l’eucharistie, la réconciliation, l’onction des malades, le mariage et l’ordre.

Les sacrements, par l’action de l’Esprit Saint, relient les hommes à Dieu, mais aussi à leurs frères. Ils nous font rentrer dans l’Église qui forme le Corps du Christ et permettent de rendre un culte à Dieu. Les sacrements sanctifient les hommes et sont leur salut.

 

 

LE BAPTÊME

           

 

Le mot « baptême » vient du grec qui signifie « plonger ». Le baptême nous plonge dans la mort et la résurrection avec le Christ. C’est un rite de passage : avec le Christ nous traversons la mort et nous participons à sa vie de ressuscité. Configuré au Christ, nous devenons fils d’un même Père et frères de Jésus-Christ, par l’Esprit Saint.

Le baptême fait partie de trois sacrements de l’initiation chrétienne (plus eucharistie et confirmation).  Le Baptême est le premier sacrement institué par Jésus (le jour de l’ascension voir : Mt 28,16-20) par lequel Jésus nous enlève péché originel, nous pardonne les péchés commis avant le baptême, nous donne la vie de la grâce, nous fait rentrer dans la famille des enfants de Dieu – l’Eglise, nous donne la vie éternelle.

En professant la Foi de l’Eglise catholique, le catéchumène par le baptême s’engage dans sa vie à croire en Jésus Christ, à renoncer au démon, à suive Jésus en pratiquant ses commandements et de témoigner de Lui dans le monde.  
Le baptême est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne : marqué du signe de la croix, plongé dans l’eau, le nouveau baptisé renaît à une vie nouvelle. L’onction avec le Saint Chrême lui donne son nom de chrétien et dit sa mission. Devenu chrétien, le nouveau baptisé peut vivre selon l’Esprit de Dieu et témoigner auprès des prochains.

 

On peut demander le baptême à tout âge. En général, le cheminement proposé pour se préparer au baptême de l’Eglise catholique s’adapte à l’âge et à la maturité de la personne. En pratique à partir de 9 ans nous organisons les cours de catéchisme préparatoire au baptême et la 1e communion. L’Eglise catholique baptise aussi les bébés des chrétiens catholiques, qui présentent leurs enfants à la paroisse. Ce baptême est administré grâce à la fois des parents qui se font garants que les enfants grandiront dans la foi catholique et dans l’avenir poursuivront le catéchisme pour recevoir les sacrements. Il est exigé qu’un seul parmi les parents ou tuteurs de l’enfant soit catholique. Le côté non catholique déclarera qu’il ne fera pas d’obstacle pour que l’enfants suit son parcours spirituel à l’église catholique.

 

Baptême des bébés

 

La paroisse organise (habituellement) le baptême des bébés le troisième dimanche de chaque mois pendant la messe de 10h30. En période des grandes fêtes nous baptisons les enfants à Noel et le Jour de Pâques. La cérémonie du baptême est précédée par une formation à la paroisse pour les parents, parrains et marraines le jeudi (17h00) précédant le dimanche de baptême. Cette formation est obligatoire !

Trois à quatre semaines avant le baptême un des parents est obligé d’inscrire enfant à la permanence de la paroisse en présentant les documents suivants :

  • Extrait d’acte de naissance ou une copie lisible du bébé

  • Cartes de baptême des parents (régler le Denier du Culte)

  • Carte de baptême du parrain (pour les garçons) ou de la marraine (pour les filles)

Pendant l’inscription seulement le payement du denier du Culte des parents et parrains (pour ceux qui ne l’en pas payé) sera exigé. Tous les sacrements dans l’Eglise sont administrés gratuitement - 200 frs exigé couvre le frais d’établissement une carte de baptême pour le bébé, qui vous sera livrée dans le bref délais. Nous baptisons « les bébés » jusqu’à 5 ans.

Le jour du baptême les parents vont se présenter à la paroisse 30 minutes avant la messe, munis d’un cierge de baptême et d’un vêtement blanc (une sorte de foulard blanc) pour la cérémonie.

 

 

Baptême des jeunes en âge de scolarité

 

Les adolescents ou les jeunes atteignant 8 à 9 ans ou plus, pour recevoir le batême et en même temps le sacrement de l’eucharistie, doivent impérativement participer au cours de catéchisme organisé par la paroisse. Durant trois ans les jeunes prendront part à la préparation du sacrement de baptême par étape :

  • 1e année - Pre-catéchuménat

  • 2e année - Catéchuménat

  • 3e année - Admission aux sacrements.

Le sacrement de baptême et la 1e Communion sont administrés en troisième année, habituellement le premier dimanche, du mois de février pendant la célébration de la messe à 10h30. Avant l’interrogation en fin des cours de catéchisme, il faut présenter les documents suivant pour faire les démarches administratives du baptême : l’extrait d’acte de naissance (ou la carte de baptême pour celui qui déjà baptisé) et la carte de baptême du parrain (pour les garçons) ou de la marraine (pour les filles). Le sacrement de la confirmation sera leur conféré (sauf exception) le jour de la Pentecôte de la même année.

 

Baptême des adultes

 

Tous les adultes désirant recevoir les sacrements de l’Eglise sont tenus à suivre le catéchuménat de l’église. C’est le temps de préparation, un cheminement appelé "Catéchuménat", pendant lequel ils vont découvrir l’enseignement de Jésus, la relation à Dieu dans la prière, la vie en Eglise. C’est un chemin de conversion, qui va les mener vers les trois sacrements, dits « sacrements d’initiation chrétienne » : le Baptême, l’Eucharistie et la Confirmation. Les catéchumènes sont invités à faire le catéchisme et à prendre part aux activités spirituelles de la paroisse, avec la participation fidèle aux messes dominicales. La période de catéchuménat est fixée dans notre archidiocèse à deux ans. Les catéchumènes baptisés comme des bébés, après la même période de catéchuménat recevront l’eucharistie. La cérémonie du baptême pour les adultes est toujours organisée à la veille de la Fête-Dieu (Fête de Très Saint sacrement) au cours de la messe anticipée à 17h30 et la 1e Communion le dimanche de la Fête-Dieu, pendant la messe de 8h00, suivie de la procession eucharistique dans les quartiers.

Troisième année de catéchisme est consacrée à la préparation au sacrement de la confirmation et quatrième à la Profession de Foi et la Consécration à la Ste Vierge Marie. Il est vivement souhaité que les baptisés participent activement à la vie de la paroisse en étant membre d’un mouvement d’apostolat. 

 

Parrains et marraines – les conditions   (Code de droit canonique - N° 872 -874)

 

Dans la tradition de l’église chaque baptisé est accompagné par un « parrain » ou une « marraine », ou les deux à la fois. Ils s’engagent à accompagner ce nouveau chrétien durant les différentes étapes de la vie chrétienne.

Le Code de Droit canonique exige des parrains et marraines qui doivent : être baptisés à l’église catholique, avoir la confirmation, être en union avec l’église, avoir la vie cohérente dans la foi, ne pas être sous le coup de peine canonique, vivre activement leur foi.

© 2020, Archidiocèse de Brazzaville - Paroisse Jésus Ressuscité et de la Divine Miséricorde - pjrdm20@gmail.com - BP: 2187